Design citation bulle orange fluo publication Instagram.jpg

Objectif SUP : Pourquoi avoir choisi Objectif SUP ?

 

" Je connais le fils d'une amie qui a un an de plus que ma fille et qui a été accompagné par Catherine Fenet, Directrice d'Objectif SUP. J'ai pris contact avec elle en juillet dernier avant la rentrée scolaire. On a eu un très bon contact par téléphone à ce moment-là et on s’est dit qu’on se verrait en septembre pour mettre en place un coaching pour ma fille Eva."

Objectif SUP : Comment s'est passé le coaching avec Catherine Fenet ? 

"On a eu la chance de pouvoir rencontrer Catherine Fenet une première fois en septembre, car nous n'étions pas encore confinés. Et puis durant l’année, Mme Fenet a vu Eva une fois en présentiel, elle est allée la voir et ensuite, tout s’est passé en visio. Finalement, c’est plutôt facile pour les jeunes ce contact en visio, plus que nous. Je pense que la génération actuelle et les suivantes vont fonctionner un peu différement que nous.

Le coaching consistait en sessions d’1h et Eva a exposé ses désirs au fur et à mesure de l’année. Elle a affiné avec Mme Fenet ce vers quoi elle voulait se diriger. Cela lui a permis également d’essayer des choses. Elle ne savait pas trop vers quoi aller, au début, nous avions pensé à une école de commerce, et finalement non car cela ne lui convenait pas au niveau des matières. Et elle pensait au droit, c’est ce qui s’est révélé être vraiment ce qui l’intéressait. Elle a choisi toute seule, je ne suis pas trop intervenue. Je tenais à ce qu’elle fasse vraiment sa démarche personnelle, parce que c’est elle qui va suivre des études. Au départ, je pensais qu’elle allait choisir une école de commerce mais cela ne collait pas avec sa personnalité. Ce type de coaching permet à l’enfant de se rendre compte si une formation est faite pour lui ou pas."

Objectif SUP : Qu’est-ce que le coaching avec Catherine Fenet a apporté à votre fille ?

"Mme Fenet a tout de suite bien cerné Eva, elle a compris qu'elle n'était pas branchée "maths". Elle l'a quand même beaucoup encouragée à poursuivre ses efforts dans cette matière. Cela ne l'a pas du tout pénalisé dans son dossier. Il y avait plein de voeux possibles sur Parcoursup, avec beaucoup de facs, de parcours différents. Eva avait un peu de mal à se décider sur certaines licences. Elle ne comprenait pas tout. Catherine l'a beaucoup aidée à repérer ses soft skills et à rédiger ses projets de formation motivés. Elle l’a aussi entraînée aux oraux. Tout cet accompagnement lui a permis d'obtenir Assas."

 Objectif SUP : Vos conseils aux parents qui hésitent à faire appel à un coach ?

"Mme Fenet est une personne bienveillante, très patiente, elle écoute et nous met à l'aise tout de suite. Par ailleurs, cet accompagnement nous a permis d’être sereins toute l’année parce que nous, les parents, nous avons beaucoup de charge mentale. Le fait d’avoir déléguer cette partie-là, nous a confortés dans le sens où nous pouvions l’aider sans être stressés. Si vous sentez que votre ado a besoin d'être accompagné, foncez ! Il faut qu'il mette toutes les chances de son côté, parce que c’est son avenir qui est en jeu. Aujourd’hui, un enfant qui n’est pas dans Parcoursup dès la première année, aura beaucoup moins de chance d'avoir ce qu’il veut ensuite, à moins de passer par des réseaux privés. Nous savons que nous ferons appel de nouveau à Catherine Fenet d'ici deux ans, pour notre fils qui est en seconde s'il en éprouve le besoin."